La légende du pianiste sur l’océan

La leggenda del pianista sull’oceano est un film italien réalisé par Giuseppe Tornatoreet sorti en 1998.
Il est tiré d’une pièce théâtrale sous forme de monologue, Novecento (c’est-à-dire 1900, publié en 1994), d’Alessandro Baricco. Source wikimachin.
 
À l’aube du xxe siècle, dans une salle de banquet vide, Danny, l’un des machinistes du paquebot Virginian, découvre un bébé abandonné. Il l’adopte et l’élève comme son propre fils. Ne sachant pas comment l’appeler, il le baptise « 1900 ».

 

1900 grandit sur le paquebot, vit sur le paquebot, ne quitte jamais son paquebot. Huit ans plus tard, Danny meurt à la suite d’un accident. 1900 doit désormais grandir seul. Un soir, en se promenant sur le bateau, il voit un piano. Il s’assied sur le tabouret et joue. Il a un véritable don.
Les années passent sans que 1900 ne pose jamais pied à terre. Puis vient Max Tooney qui deviendra son ami. Ils ne se séparent plus.
1900 est mondialement réputé comme étant un virtuose, capable de fasciner par sa musique. Il joue pour qui veut l’entendre : en première comme en troisième classe. Des producteurs tentent de l’enregistrer et de le faire partir en tournée dans le monde entier, mais 1900 refuse de quitter son navire. Sa réputation continue de grandir. Jelly Roll Morton, qui se dit être l’inventeur du jazz, le provoque en duel. 1900 gagne.

 

Quand Max arrive au bout de son contrat, il quitte le navire et 1900. Mais quand il apprend, quelques années plus tard, que le Virginian est condamné à être dynamité, Max part à la recherche de son ami pour le sauver… Ce serait cruel de vous raconter la fin!

 

Histoire d’une découverte 
J’ai cherché (et trouvé) ce film en me documentant sur Alessandro Baricco. Je suis un grand collectionneur et après avoir découvert son dernier livre, attiré par le sous-titre:

 

La légende du pianiste sur l'océan 2

 

j’ai cherché ce qu’il avait écrit avant. Il y avait 1900 ou Novecento livre très court

 

La légende du pianiste sur l'océan 3

 

dont Giuseppe Tornatore a fait un très beau film de 2h que l’on ne voit pas passer. Ce n’était pas gagné avec l’agaçant (presque autant que Lucchini) Tim Roth que l’on a vu récemment dans la série Télé « Lie to me ».

Laisser un commentaire