La mona

La plupart des pieds noirs appellent ça la mouna, moi j’ai toujours entendu parler de Mona à la maison.
Certains se souviennent de  » aqui no hay ni mona ni mono »!

Je dois dire que j’ai un peu adapté la recette d’origine. J’ai divisé les doses par 2 mais avec tous les ingrédients il a fallu ajouter de la farine. Ce qui fait que je suis parti de 250 g pour arriver à plus, certainement 350 g. Le poids final était de 980 g.


Ingrédients

  • 250 g de farine (prévoir d’en rajouter)
  • 75 g de sucre en poudre
  • 1 oeuf + un jaune pour la coloration
  • 50 g de beurre
  • un peu moins d’un demi verre à moutarde d’huile.
  • 100 g d’écorces de citrons confits
  • 1 paquet de levure de boulanger (40 g)
  • 1 citron vert non traité
  • quelques morceaux de sucre concassés grossièrement pouR la garniture


Préparation
Commencer par délayer la levure dans un verre d’eau tiède.
Mélanger tous les ingrédients, y compris le citron râpé et son jus sauf le beurre.
Bien pétrir et ajouter le beurre. Pétrir à nouveau.
Former 2 boules et mettre dans un endroit chaud pendant au moins 1 heure. Personnellement je les ai mis dans la véranda fermée pendant 1h30.
Quand les monas sont bien montées badigeonner avec le jaune d’œuf battu avec un peu d’eau. Garnir avec les morceaux de sucre concassés. Sur le centre.
Placer au four à 180°C pendant 20 à 30 minutes, cela dépend de la consistance de la pâte. Faire le test du couteau et pour être bien sûr goûter une petite part!

Laisser un commentaire