Mad Max: Fury Road

Vu le 14 mai jour de sortie nationale. Ca commence sur les chapeau de roue et vous arrêtez de respirer pendant… je ne sais pas, au moins une demie heure, époustouflant! Par la suite, on n’arrive pas trop à reprendre une respiration normale.

La mise en scène passe exclusivement par l’image. Peu de dialogue donc et malgré tout une histoire qui tient la route.

image

Et, toujours visuellement, quelques bonnes trouvailles comme les bonhommes sur les échasses dans un paysage marécageux. Description d’une société sous le joug d’un dictateur assez machiavélique.

On ne se dit pas, comme pour beaucoup de film d’action américain, « bon, on n’a pas vu le temps passer mais où est l’histoire? » L’histoire est là en de superbes images et elle est bien racontée.

Les précédentes versions, 3 si mes souvenirs sont bons, sont tellement anciennes que je ne me souviens plus où j’étais à ce moment là. Bien sûr Mel Gibson était, comment dire… plus présent mais ce n’est pas de la faute de Tom Hardy qui fait ce qu’il peut.

Charlise Théron est presqu’aussi belle que dans la pub Dior, on adore!

A voir donc et n’hésitez pas à voir la V.O. vu la quantité de dialogue vous n’aurez pas mal aux yeux 😀😜

3 commentaires sur “Mad Max: Fury Road”

  1. Ping : La loi du marché | Humm!

Laisser un commentaire