Archives du mot-clé spaghetti

Spaghetti alla Carbonara

La vraie recette des pâtes a la carbonara, recette italienne. Loin des adaptations françaises et de toutes les aberrations que l’on rencontre dans les livres et les Resto italiens en France.
Tout d’abord, il n’y a pas de crème fraîche dans les spaghetti a la carbonara. La liste des ingrédients est simple et courte.
Spaghetti à la carbonara
Spaghetti à la carbonara

 

Ingrédients
  • 1 oeuf par personne + 1 oeuf pour le plat.
  • De la Pancetta fumée ou non, de la vraie.
  • du Parmigiano Reggiano, autant que vous voulez.
  • Du sel, du poivre, de l’huile d’olive.
  • On peut mettre un peu d’ail.
  • La Pasta, des Barilla, spaghetti (n.5), tagliatelle, lasagnette… Moi je préfère les spaghettoni n°7 chez Barilla.
Spaghetti à la carbonara
Spaghetti à la carbonara

 

Préparation
Dans une grande casserole faire bouillir de l’eau. Ne mettre du gros sel que lorsqu’arrive l’ébullition. Et pas d’huile bien sûr!

Pendant ce temps, dans un bol cassez les oeufs et séparez le blanc des jaunes. Dans la Carbonara, on ne met que le jaune. Dans les jaunes mettre un peu de sel, un peu de poivre. Puis le parmesan râpé fraîchement. On peut ajouter une ou deux cuillère à soupe d’eau des pâtes.

Battre la mixture avec un batteur électrique c’est plus rapide, les oeufs doivent êtres bien crémeux.

En même temps, dans une poêle, faire revenir dans de l’huile d’olive la pancetta préalablement tranchée grossièrement, un peu de poivre (facultatif) le nom «carbonara» vient de la couleur du poivre dans la recette. Faire dorer.

Quand la Pancetta est bien dorée, la sortir du feu et réserver. Personnellement, j’arrête le feu un peu avant et je laisse la poêle dessus pour que ça reste chaud.

Égouttez les pâtes cuites al dente (1 minute de moins que ce qui est indiqué sur le paquet, moi je préfère goûter c’est plus sûr).

Verser les pâtes dans un saladier, verser par dessus les jaunes d’œufs battus puis la Pancetta et mélanger délicatement.

Servir dans des assiettes creuses. On peut ajouter du parmesan râpé.

J’ose à peine le dire mais à la place de la Pancetta j’ai mis des lardons de canard fumé, j’ai honte mais c’est moins gras.

 

Remarque

Lors de notre dernier voyage à Rome j’ai mangé un bon plat de spaghetti à la carbonara. Je me suis régalé, et devinez quoi… il n’y avait pas de crème! Mais même en demandant « Al dente » ils étaient légèrement trop cuit 🙁

Spaghetti de la mer et escalope de veau panée

Faute de « vongoles » (palourdes) fraîches qui me semblaient douteuse chez qui vous savez, j’ai opté pour un mélange surgelé de moules, pulpitos, crevettes… surgelé que j’utilise habituellement pour le risotto aux fruits de mer.
Pour les pâtes, mes préférées c’est les spaghetoni n°7 chez Barilla.

 

Spaghetti de la mer et escalope de veau panée
Spaghetti de la mer et escalope de veau panée

 

Ingrédients
  • Mélange de fruits de mer surgelés
  • 2 gousses d’ail
  • Quelques brins de persil frais
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Un bouillon cube de bœuf

 

Préparation
Mettre le mélange de fruits de mer dans une casserole avec assez d’eau et arrêter le feu quand ça arrive à ébullition.

 

Spaghetti de la mer et escalope de veau panée
Spaghetti de la mer et escalope de veau panée

 

Mettre de côté dans un bol le bouillon après avoir enlevé et égoutté les fruits de mer à garder dans un autre bol. A faire à l’avance.
Cuire les spaghetti, al dente, ça va de soi.
Pendant la cuisson des pâtes, faire revenir les fruits de mer dans deux cuillères à soupe d’huile d’olive.
Quand ça devient sec ajouter 3 ou 4 cuillères à soupe de bouillon et remuer. Faire ceci au moins 3 fois.

 

Spaghetti de la mer et escalope de veau panée
Spaghetti de la mer et escalope de veau panée

 

Ajouter les spaghettis cuits et égouttés dans la poêle et chauffer quelques minutes en ajoutant si besoin du bouillon.
Pour finir ajouter le haché d’ail et persil, mélanger à feu vif moins d’une minute et servir.
Pour les escalopes panées, on peut les préparer avant, les cuire en même temps et les conserver dans un four chaud pour être bien synchronisé.
Un bon vin de derrière les fagots qui traînait par là et… Une petite sieste!