The walking dead et les armes

J’adore cette série même si je trouve qu’elle fait trop l’apologie des armes. Bien sûr les circonstances sont exeptionnelles et pourraient à elles seules justifier cela.
Mais je trouve, malgré tout que, assez souvent, on retrouve tout ce que le lobby des armes et la NRA (National Rifle Association) met en avant pour justifier le droit des citoyens américains à se défendre.
the walking dead et la nra2
Donc pour étayer mon impression j’ai cherché des articles allant dans ce sens. Je dois dire que je n’en ai pas trouvé beaucoup.
1pixel
Et donc l’inévitable arriva et d’une bien belle manière, il faut le reconnaître. On regrettera le départ d’Hershel, qui était la conscience du groupe, il avait déjà frôlé la mort la saison dernière et à son âge c’est un miracle qu’il ait vécu si longtemps, après Dale, il n’y a donc plus de personne d’un certain âge dans la série.
Heureusement, la jeunesse est là, si Carl est devenu plus raisonnable, les deux filles entraînées par Carol savent se servir de leur pistolet, dans une scène qui fera plaisir à tout le lobby des armes nord-américain (même si c’était de la légitime défense).
Michonne est le genre de personne qui tient ses promesses, n’est-ce-pas gouverneur ? Et Darryl est certainement un descendant de Legolas. Avec lui, tuer du zombie et des méchants relève d’un art dont il est expert.
1pixel
the walking dead et la nra
Le suspens est renouvelé en permanence avec des dilemmes moraux, comme si se dessinait en fond sonore une petite voix qui viendrait murmurer à l’oreille de Rick What would Jesus do ( Que ferait Jésus ). J’extrapole un peu, mais cette règle de vie populaire chez les évangélistes américains illustre bien la tension permanente du héros vers une perfection morale.  […] Heureusement, ils peuvent compter sur leurs armes pour se défendre et faire de la Géorgie un monde meilleur. Les armes, dans la mythologie américaine, c’est ce qui garantit aux citoyens leur indépendance et leur survie. C’est l’argument que mettent en avant les pro-armes.  […] Le célèbre second amendement de la Constitution américaine l’évoque ainsi. Une milice bien organisée étant nécessaire à la sécurité d’un État libre, le droit qu’a le peuple de détenir et de porter des armes ne sera pas transgressé. En 1791, le fusil à pompe n’avait pas encore vu le jour, et pour se protéger des indiens, des grizzlys, ou des hors-la-loi, il fallait des armes.  […]
1pixel
Dans la même veine, le lobby des armes va être de plus en plus heureux avec l’aspect Call of Duty dont la série s’est amourachée depuis maintenant 7 épisodes, tandis que les gamers vont se demander comment des personnages peuvent être aussi mauvais tireurs.

Laisser un commentaire