Moules farcies à l’italienne

À l’italienne, vous avez compris, c’est à cause des tomates. On ne trouve pas souvent de grosses moules, alors quand il y en a je chamboule mes plans et j’en achète.

La dernière fois que j’en ai fait, c’était grosso modo l’année dernière après notre séjour du côté de Saint-Cyprien, Toreilles…

https://humm.loverde.fr/moules-farcies/

Par les temps qui courent, on ne traine pas dans les grandes surfaces, je sais ce n’est pas une excuse, j’ai oublié le persil indispensable pour ma recette précédente. J’ai adapté en fonction de ce que j’avais dans les placards et pour le basilic j’ai prévu une solution de replis, le basilic séché.

Donc c’est une nouvelle recette.

Ingrédients

  • Grosses moules
  • 1 Bouquet de basilic frais si possible
  • 1 ou 2 tomates selon la grosseur
  • 2 gousses d’ail
  • 1 échalote
  • 2 cuillères à soupe d’Huile d’olive
  • De la Chapelure
  • Sel*
  • Poivre

Préparation

Nettoyez les moules et les cuire en marinière classique. Laissez refroidir et retirez une des coquilles de chaque moule. Ne pas oublier d’enlever l’opercule de fixation de la moule. Garder le jus de cuisson. Préchauffez le four à 180 °C.

Épépinez la tomate et coupez-la en petits dés. Mélangez avec le basilic. En faite j’ai mis deux tomates d’une boîte de tomates entières pelées au jus, c’est pas pire que des tomates cultivées hors sol avec peut-être de la terre, à condition de Choisir de bonnes boîtes.

Faire revenir les tomates, 1 échalote et l’ail râpé dans dans une poêle avec de l’huile d’olive et du basilic. Ajoutez le jus de cuisson des moules et laissez épaissir. En fin de cuisson, si ce n’est pas assez épais, ajoutez un peu de chapelure.

Farcissez les demi-coquilles de la préparation à base de tomate. Salez est certainement superflu*, poivrez puis parsemez de chapelure.

Disposez les moules farcies sur un lit de gros sel, pour la tenue, dans un plat allant au four et enfournez 15 min. Finir par un petit coup de grill, éventuellement.

On peut ajouter un peu d’huile sur la chapelure pour un rendu plus croustillant, j’ai oublié mais c’était très bon quand même.

Remarque : on peut tout préparer à l’avance mais surtout mettre la chapelure au dernier moment avant de mettre au four pour éviter qu’elle ne s’imbibe.

Christian Loverde
http://bit.ly/CLoverde

Partager :

Laisser un commentaire