La galette

C’est tellement facile à faire que je me demande pourquoi il arrive qu’on l’achète avec plus ou moins de bonheur pour la dégustation, trop gras ou trop sèche ou trop… industrielle.
Cette année je récidive avec à peu près la même recette, celle de la tantina de Burgos.

Ingrédients

  • 2 pâtes feuilletées
  • 125 g de poudre d’amande
  • 100 g de sucre glace
  • 125 g de beurre
  • 2 œufs (1 pour la frangipane et le jaune de l’autre pour doter la galette)
  • 1 cuillère à soupe de rhum ou pas
  • 1 fève

Préparation
Pesez le sucre en poudre et mixez le avec votre super mixer pour en faire du sucre glace.
Dans un saladier mélanger poudre d’amande et sucre glace.
Ajouter le beurre ramolli et pas fondu et pour terminer l’œuf.

Normalement le résultat est assez consistant donc pas trop liquide. Sinon faites lui faire un petit tour au frigo.

Découpez un cercle plus petit que celui de la pâte feuilletée avec un plat ou un couvercle rond.
Avec le reste de pâte ajoutez une bande de 1 cm de large sur le pourtour du bas pour contenir la frangipane et éviter les fuites. Mais je crois que, surtout, ça contribue à faire un bord épais.

Mettre la frangipane sur la pâte du fond à l’intérieur du bord de 1 cm. Mouillez le bord avec le doigt trempé dans l’eau.
Positionnez la fève près du bord.
Posez sur la frangipane la pâte du dessus en pinçant les bords avec une fourchette.
Faire des dessins sur le dessus avec un couteau.

Mettre au four à 200°C et surveillez, c’est cuit quand les bords ne sont plus blanc.

Pour accompagner en musique il faudra le mériter et déchiffrer le QR-code, et, bien sûr il y a un rapport avec le sujet !

bit.ly/309QuDd

Partager :

Laisser un commentaire