Aller au contenu

Pâtes au pesto de basilic

Pâtes au pesto de basilic

J’ai cherché, comme d’habitude, si j’avais déjà réalisé des pâtes au pesto et oui, j’ai préparé exactement la même combinaison pâtes et pané.
La dénomination exacte est  » pâtes au pesto a la genovese « .
Alors pourquoi republier si c’est identique ? Hé bien parce que c’est identique dans le nom mais la dernière fois c’était du pesto avec des tomates séchées. Et ça c’est du pesto à la trapanese ou pesto Rosso.
Bien que, un ou plusieurs de mes ancêtres fut de Trapani, je n’ai pas souvenir d’en avoir mangé à la maison ou chez les Loverde de la rue d’Acacia.

L’escalope était de dinde noire de la nouvelle agriculture, c’est à dire race qui grossi plus lentement et sans antibiotiques. Noire pour le nom de la race et pas pour la couleur des plumes.
Les spaghettis numéro 5 et cuits pas trop al dente, quand je ne suis pas seul à en manger. Sinon numéro 7 et un peu plus al dente.

Une petite anecdote à propos de Rosso. La dernière fois que j’ai fait escale en Italie j’ai demandé un vers de vin rouge et, j’ai honte, j’ai demandé du vino tinto. Ce qui a fait rire les serveurs…

Ingrédients
• 1 bouquets de basilic (40 feuilles)
• 5 cl d’huile d’olive extra vierge
• 60 g de pignons de pin
• 40 g de parmesan
• 1 gousse d’ail
• sel, poivre

Préparation
Faire griller légèrement les pignons de pin dans une poêle antiadhésive à feu moyen jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés (3 à 5 minutes maximum).
Ne conserver du basilic que les feuilles.
Râper le parmesan, éviter le parmesan râpé en sachet.
Ecraser les gousses d’ail.
Verser les pignons de pin, les feuilles de basilic, le parmesan et l’ail dans le bol d’un mixeur.
Mixer le tout grossièrement.
Verser la moitié de l’huile d’olive.
Mixer à nouveau un peu plus finement.
Ajouter le reste de l’huile d’olive jusqu’à obtenir la consistance que vous désirez.
Saler et poivrer à votre convenance.

http://bit.ly/ChristianLoverde

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :