Réchauffement climatique

30/09
Pourquoi cet article ?

Les climatosceptiques ne sont pas tous des idiots et les arguments avancés concernant l’activité du soleil et pour lesquels mes connaissances sont plutôt limitées m’ont obligé à aller chercher les renseignements me permettant de réfuter ces thèses, car à mon avis*, on ne peut douter que le dérèglement climatique et le réchauffement de la planète soit lié à l’activité humaine.
Voici deux extraits avec leurs sources. Le premier concerne le lien ‘activité solaire-réchauffement climatique’ et le second ‘la solution arbres-absorption de CO2’.

L’activité solaire influence-t-elle le réchauffement climatique ?
11 octobre 2018, 20:47 CEST
Les premières mesures du rayonnement par satellite ont débuté en 1978 ; elles indiquent une variation de l’ordre de 1 W/m2 sur 1361 W/m2, ce qui est extrêmement faible.
Le plus connu de ces indices est le nombre de taches solaires, dont les premières observations systématiques remontent au XVIIe siècle.
Ce nombre nous apprend que l’activité solaire est cyclique, avec un regain d’activité tous les 10 à 12 ans. De longue date l’existence de cycles comparables dans les données climatiques a intrigué. Certains voient dans cette corrélation la preuve de l’impact climatique de l’activité solaire. Toutefois, la grande majorité des scientifiques a réfuté les conclusions tirées de ce genre de comparaisons de cycles.
La méthode consistant à tirer des conclusions générales à partir de corrélations souffre en effet d’un défaut : elle ne prouve généralement pas l’existence d’un lien de causalité et au final nous apprend peu sur les mécanismes en présence. Par ailleurs, le système climatique fluctue en permanence ; certains de ses cycles internes ont une période voisine de 10 ans ce qui les rend faciles à confondre avec le cycle solaire.(…)
À ce jour, aucun des mécanismes connus ne permet de reproduire l’ampleur du réchauffement climatique à partir de variations d’activité solaire. Si le Soleil a régné en maître absolu avant l’ère industrielle, de nombreux indices montrent qu’il a depuis été détrôné par les gaz à effet de serre dont nous sommes responsables.

https://theconversation.com/lactivite-solaire-influence-t-elle-le-rechauffement-climatique-104682

Rejet de CO2 dans l’atmosphère terrestre
Les émissions de CO2 dans l’atmosphère peuvent être d’origine naturelle ou d’origine anthropique, c’est-à-dire issues des activités humaines. La source anthropique est en forte croissance depuis quelques décennies. Une fois émis, le gaz est en partie absorbé par les puits de carbone naturels. Cette absorption a doublé de 1960 à 2010, mais la moitié du CO2 rejeté par les activités humaines s’accumule dans l’atmosphère, de sorte qu’en novembre 2020, la concentration de CO2 dans l’atmosphère terrestre a atteint 413 ppm (parties par million), alors qu’elle était de l’ordre de 280 ppm jusqu’à la révolution industrielle. Cette augmentation intensifie l’effet de serre, ce qui cause un réchauffement climatique.

Selon l’AIE, après une stabilisation des émissions mondiales en 2014, 2015 et 2016 grâce à des progrès dans le domaine de l’efficacité énergétique, les émissions sont ensuite reparties à la hausse, la concentration moyenne mondiale de CO2 dans l’atmosphère atteignant de nouveaux records en 2017 puis en 2018. Cette augmentation est en partie due à la consommation électrique (accrue de 4 % en 2017), dont la part dans la demande globale d’énergie augmente. Les centrales électriques fonctionnant au charbon et au gaz, en particulier, voient leurs émissions de CO2 augmenter (+2,5 % en 2017).

Le taux de CO2 dans l’atmosphère a grandement varié bien avant l’apparition des humains et de la société industrielle (voir Histoire du climat avant 1850), mais jamais à un rythme aussi rapide que celui observé au cours des dernières décennies, dont l’origine anthropique est établie.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/%C3%89mission_de_dioxyde_de_carbone#:~:text=Une%20%C3%A9tude%20sur%20la%20p%C3%A9riode,et%2024%20%25%20par%20les%20oc%C3%A9ans.

*J’ai essayé de ne pas tomber dans le biais cognitif qui m’aurait fait choisir les sources qui me confortent dans mon opinion sur le sujet.

Christian
http://bit.ly/CLoverde

Partager :

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :