Salade de morue

Salade de morue 11/08

Quand je passe au rayon poisson du côté morue salée séchée je m’attarde, et je suis bien le seul, j’adore l’odeur du poisson séché. La préparation de cette salade est facile et rapide, à condition d’avoir prévu son coup et dessalé la morue et cuit les pommes de terre avant.

Coïncidence nous avons commencé le visionnage d’une mini série portugaise en 3 épisodes d’une heure  » A herdade  » et le premier épisode laisse présager une suite intéressante mêlant histoire (la grande) et Histoire de tous les jours ou presque dans les années 1970, étalé de 1965 à 1991. Une sombre histoire de famille avec en filigrane la révolution des œillets de 1973.

Ingrédients

  • 1 filet de morue séché entier.
  • Éviter les petits morceaux moins chers mais moins charnus, plus salés et donc moins bons.
  • Des pommes de terre, un peu plus en poids que la morue.
  • Du persil 3 gousse d’ail Huile d’olive.

Préparation

La veille mettre la morue à tremper dans l’eau d’un grand saladier. Se lever la nuit au moins deux fois pour changer l’eau. Non je blague ! Mais il faut changer l’eau au moins deux fois quand même.

Le matin cuire les pommes de terre dans une grande casserole d’eau, avec la peau et coupées en gros morceaux pour une cuisson plus rapide.

Émietter la morue en petits morceaux, à la main svp. Attention aux arrêtes.

Éplucher les patates et les découper en cube d’environ 2 cm d’arrête. Hacher le persil et l’ail aussi finement que possible.

Je viens de m’équiper d’un couteau japonais qui permet de faire ça bien. Ma sœur a une planche en bois creuse et un hachoir à deux poignées qui est encore mieux, mais encore un encombrement que j’évite.

Arroser généreusement d’huile d’olive et mélanger le tout. Attention ! L’huile d’olive fige au frigo, alors sortir le plat un bon moment avant de le mettre à table.

Cette salade me rappelle cette chanson : https://youtu.be/G-o44l4yupYhttps://youtu.be/G-o44l4yupY mais chut ! Ne le dites à personne.

Christian Loverde
http://bit.ly/CLoverde

Partager :

Laisser un commentaire