La capounata

La capounata

Normalement c’est caponata mais chez nous on dit capounata. D’après ma cousine, qui se reconnaîtra, la prononciation capou… est de Sicile, là où sont nos origines.
Dans la famille il y a deux écoles, les olives noires et les olives vertes. Chez nous c’est olives noires, chez ma tante c’est vertes.
Ce n’est pas trop un plat d’été mais ça se mange froid. Je n’en avais pas réalisé depuis longtemps parce que l’aubergine est un vrai buvard à huile et même si on élimine le trop plein cela reste gras malgré tout.

Ingredients
• 3 aubergines
• 1 oignon
• La moitié d’une demie branche de céleri. Je n’aime pas mais il en faut…
• Une petite boîte de concentré de tomate. Dans la Photo il y en a deux mais une suffit.
• 30 g de câpres (environ la moitié du pot)
• La moitié d’un pot d’olives noires dénoyautées à la grecque
• une cuillère à soupe de vinaigre de xérès
• Pas de sel, les olives sont déjà très salées.
• Poivre du moulin

Préparation
Éplucher et couper en petits morceaux l’aubergine, l’oignon et le céleri.
Faire revenir les aubergines dans de l’huile d’olive puis ajouter l’oignon et le céleri.
Pour finir ajouter le concentré, les câpres, les olives noirtes coupées en deux et le vinaigre.
Laisser mijoter environ 1 h (1/2h + 1/2h). Égouttez l’huile à la fin.
Comme ça se mange froid, c’est mieux de la préparer la veille. Mais on peut aussi la manger chaude. Quand ma mère va lire ça elle va pousser des grands cris…

Anecdote:
Quand on mangeait la capounata à la maison mon père chantait la chanson de Guy Marchand avec un petit changement!
C’était l’époque de « Juanita Banana  » où les chanteurs ne se prenaient pas au sérieux.
https://youtu.be/y50wtXQNvwc

Christian Loverde
https://linkkle.com/Kris33390sig?u=ChristianLoverde

Laisser un commentaire