Archives du mot-clé soupe

Soupe chinoise au poulet

Vous voulez vraiment une introduction? J’ai juste eu envie d’une soupe chinoise ce soir. Bon ça tombait bien puisqu’après notre passage au grand supermarché asiatique, j’avais le coriandre frais et le soja.
Et pour l’entrée les nems au poulet et crabe trouvés aux produits préparés frais.

 

Soupe chinoise au poulet
Soupe chinoise au poulet

 


Ingrédients
(pour 3 personnes)

  • 1 blanc de poulet coupés en lamelles
  • 1 cuillère à soupe d’huile
  • 1 gousse d’ail
  • 1 oignon émincé
  • 1 carotte coupée en bâtonnets ou tout autre légumes à votre disposition, là j’avais des petits pois.
  • 60 cl de bouillon de volaille
  • 1/2 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 1 cuillère à soupe de sauce soja
  • 100 g de nouilles chinoises
  • 4 champignons noirs
  • Quelques crevettes décortiquées, 3 ou 4 par plat.
  • Quelques feuilles de coriandre frais.
  • pas de sel, le bouillon est déjà salé, poivre

 

Préparation

Faites chauffer l’huile dans un wok et faites-y revenir le poulet avec l’ail, l’oignon, le gingembre et les légumes, et faites revenir quelques minutes. Ajoutez le bouillon et laissez cuire de 12 à 15 min.
Ajoutez les nouilles cuites à l’eau et les champignons préalablement réhydratés. Assaisonner à votre goût avec la sauce soja et laissez cuire quelques minutes.
Ajouter au dernier moment la coriandre hachée.
C’est prêt !

Harira

Recette de Humm! V1.0 du 30 avril 2012.

Harira bien qui harira le dernier! La blague à deux balles qu’on sortait à la maison à chaque fois qu’on mangeait la Harira.

La Harira (prononcer jrira, le j est la jota, pas facile la jota suivie d’un R comme jrira) est une soupe traditionnelle du Maroc que l’on mange pour le ramadan.

Une soupe de circonstance? Pas pour moi, j’avais juste envie et ma (mes) source est revenue de balade. Le temps froid du moment est idéal.
Cette soupe marocaine est consistante car c’est, de tradition, le premier plat consommé à la rupture du jeune.
Le ramadan évoque pour moi mon premier accident.

Voici donc une recette de famille, finalement pas si compliquée que ça.

Photo du 29/01/2015
Photo du 29/01/2015

Ingrédients pour 4 personnes

  • 1 oignon
  • Une tranche de gigot d’agneau ou tout autre morceau sans os. Aujourd’hui j’ai utilisé 400 g de collier bien décortiqué en prenant soin d’enlever les petits os mais le gigot c’est mieux.
  • 1 boite de tomates concassées
  • 100g de lentilles vertes du Puys
  • 1/2 bocal de pois chiches espagnoles déjà cuites (180 g environ)
  • 1 bouquet de coriandre haché menu, ou du du coriandre sec, bon je sais c’est pas terrible mais on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a!
  • 1/2 bouquet de persil haché menu
  • 1/2 tige de céleri branche haché menu. Ne vous gênez pas pour en prendre une branche si le bouquet proposé est trop gros!
  • Huile d’olive, sel, poivre
  • 1 cas de farine, éventuellement pour épaissir
  • 1 citron vert ou jaune, facultatif mais dommage de s’en passer.
ingrédients harira
ingrédients harira

Réalisation
Commencer par enlever la peau des pois chiches.
Faire revenir un oignon haché dans la cocotte-minute avec un peu d’huile.
Ajouter la viande d’agneau coupée en petits bouts et ensuite la boixte de tomate concassées.
Ajouter les lentilles et les pois chiche.
Ajouter 1 litre d’eau, le coriandre, le persil et le céleri branche, le tout haché fin.
Assaisonner sel, poivre, fermer la cocotte et cuire 20 mn à partir de la rotation de la soupape.
Si vous trouvez que c’est trop liquide ajoutez une bonne cuillère à soupe de farine dans 1/2 verre d’eau et laisser mijoter quelques minutes. Là j’ai fait sans.

Servir avec des quartiers de citron à table pour qui veut en rajouter. Personnellement, je trouve ça très bon et le jus aide à la digestion.

harira
harira

Le vin
Un pinotage d’Afrique du Sud. Le pinotage est un cépage de cuve noir obtenu par Abraham Perold en 1925, alors chercheur de l’université de Stellenbosch en Afrique du Sud. Il s’agit d’un croisement du pinot noir avec le cinsault. Devinez où j’ai trouvé ça!

Soupe au chou

La soupe au chou, un grand classique du cinéma avec Jacques Villeret et Louis De Funès, film qu’on a du voir… je ne sais combien de fois. C’était avant l’époque du torrent bien sûr.
Et où nous étions il n’y avait pas trop de choix, alors on regardait les K7 plusieurs fois.
.
soupe au chou
 .
Ingrédients / pour 4 personnes
  • 1 chou vert
  • 3 carottes
  • 2 navets
  • 4 pommes de terre
  • 2 oignons
  • 2 gousses d’ail
  • 1,5 à 2 l de bouillon cube (selon le volume des légumes)
  • une pincée d’herbe de Provence
  • Une saucisse de Morteau, normalement on met du lard mais la saucisse de Morteau me semble un peu moins grasse et donne plus de goût.
  • Huile d’olive
  • pas du tout de sel car le bouillon est déjà salé
  • Poivre éventuellement
.
Réalisation
Faire bouillir 3 l d’eau salée. Supprimer les grandes feuilles et la base du chou. Tailler les feuilles en lanières. Faire blanchir le chou dans l’eau bouillante salée pendant 2 à 3 minutes. Le passer sous l’eau froide et laisser égoutter.
Éplucher les carottes, les navets et les pommes de terre. Les couper en petits morceaux.
Hacher l’ail et l’oignon. Dans la cocotte minute, faire revenir dans un peu d’huile, l’oignon et l’ail sans les colorer.
Ajouter les légumes, le bouquet garni et le bouillon. Laisser cuire 20 minutes à partir de la rotation de la soupape ou du début de l’échappement d’air pour les nouvelles cocottes minute.
J’ai laissé la cocotte minute fermée et le lendemain ré-cuisson une dizaine de minute.
Servir avec la saucisse de Morteau découpé en morceaux.
 .
Je n’ai pas pu m’en empêcher:
http://youtu.be/dxZqHff44Js