Aller au contenu

Yesterday le film

Yesterday le film

Je ne pouvais pas le rater! Même si les échos que j’en ai eu avant étaient, pour certains, mitigés. Moi j’ai trouvé le film génial!

Le scénario est astucieux, le chanteur qui se réveille un beau matin dans un monde où les Beatles n’ont pas existés et, bien sûr, lui s’en souviens même si ses disques des Beatles ont disparus dans ce monde qui ne les a pas connus.

Je parlerai plus tard des chansons du film. Mais ce qui a échappé peut-être à la plupart des spectateurs c’est les allusions liées aux chansons et au groupe.
De mémoire, donc il y aura des oublis…
• juste au moment de l’accident, vous aurez reconnu la montée de « A day in the life  » qui fini brusquement sur la collision avec le bus.
• Quand il décide d’arrêter de chanter, dans la voiture de la copine, il évoque un long chemin « a long and winding road ».
• À l’hôpital il est question de l’aide de ses amis, « with a little help from my friends ».
• Je ne sait plus quand mais il est question à un moment de quand il sera vieux quand il aura 64 ans, « when I’m sixty four « .
• Le retour aux sources avec sa virée à Liverpool est intéressante avec « Penny lane », « Eleanor Rigby », « Strawberry field » (sans S) en démolition et le barber shop de « Penny Lane »: In Penny Lane, there is a barber showing photographs…
• Dans le tunnel petite allusion à « Hello Goodby », bof…

Après en vrac.
• à Moscou dans la chanson « Back in the USSR » il ne dit à aucun moment Back in the US, back in the US, back in the USSR comme dans l’originale.
• Par contre plus tard il ne l’oublie pas mais ce n’est plus à Moscou.
• Le dernier concert sur la terrasse de l’hôtel, clin d’œil au Roof Top Concert avec un peu plus de spectateurs.
• La rencontre avec un Lennon de 78 ans est pleine de l’émotion de voir John qui n’a pas été assassiné à l’âge de 40 ans et Yoko qui est morte avant lui. Je pourrait ajouter, mais c’est un peu « tiré par les cheveux » que durant sa vie le John de ce monde l’a passé à naviguer de par le monde comme le père de notre John. Sa vie avec la femme qu’il aimait a été une lutte, un combat, allusion au fait que yoko n’ait pas été très acceptée ni appréciée par les 3 autres et que beaucoup considère comme responsable de la fin du groupe.
• Lors des séances d’enregistrement du disque « only one Man » recherche d’un son de guitare qui pleure comme dans While My Guitar Gently Wheeps.
• Enfin les deux qui le remercient de perpétrer le souvenir des Beatles parce qu’ils s’en souviennent, eux, et qu’un monde sans les Beatles est bien triste.
• Et pour finir Ob-La-Di Ob-La-Da avec Desmond et Molly (eux) et leur deux gosses.

Les chansons chantées, des extraits pour la plupart.
• Yesterday
• Let it be
• I Want To Hold Your Hand
• Something
• Hey Jude
• I Saw Her Standing There
• Carry That Weight
• Here Comes The Sun
• The Long And Winding Road
• Help!
• She Loves You
• A Hard Day’s Night
• In My Life
• Back In The USSR
• All You Need Is Love
• Ob-La-Di Ob-La-Da
• While My Guitar Gently Wheeps

J’ai trouvé un site qui détail ça, avec les vidéos des Beatles.
https://www.udiscovermusic.com/stories/beatles-songs-in-the-yesterday-film/

La BO du film est là en détail à écouter peut-être…
https://www.cinezik.org/critiques/affcritique.php?titre=yesterday

Le chanteur? Himesh Patel s’en sort pas trop mal mais comme dans le film il ne fera pas une grande carrière dans la chanson…

 

 

 

 

 

 

http://bit.ly/ChristianLoverde

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :