La nuit de l’oracle, Paul Auster

Livre acheté à l’unique bouquiniste du marché de Castellane* lors de mon séjour à Marseille.
C’est aussi à Marseille que j’ai acheté mon premier livre de Paul Auster, « Brooklyn follies » il y a plusieurs années.

4ieme de couverture
Après un long séjour à l’hôpital, l’écrivain Sidney Orr reprend goût à la vie, bien qu’il soit accablé par l’ampleur de ses dettes et par l’angoisse de la page blanche.
Un matin, il découvre une papeterie au charme irrésistible. Il entre, attiré par un étrange carnet bleu. Le soir même, dans un état second, Sidney commence à écrire dans ce carnet une histoire captivante, sans qu’il devine où elle va le conduire, ni que le réel lui réserve de dangereuses surprises…
Virtuosité, puissance narrative : La Nuit de l’oracle précipite le lecteur au coeur des obsessions austériennes, comme si l’imaginaire n’était rien d’autre que le déroulement du temps avant la mort. Ou, pire encore, son origine.

Impressions
Une histoire dans une autre avec l’impression d’écouter quelqu’un nous raconter sa vie, bizarre…
Les deux histoires sont un peu mêlées. Les doutes de l’auteur sur sa compagne ont l’air d’avoir comme source l’histoire qu’il écrit et l’inverse.
Comme d’habitude avec Paul Auster on a l’impression qu’en écrivant ce livre il ne sait pas où il va et qu’il raconte simplement une suite d’événements qu’il a vécu. C’est pour ça qu’on plonge dans le livre pour voir ce qui va lui arriver.
J’aime cette façon d’écrire et il me rappelle un peu Modiano dans ses histoires où tout arrive sans préparation, en racontant ce qui arrive à son personnage sans plan apparent. Les histoires de Paul Auster, elles, se passent à New-York.
Lecture moins « casse-tête » que le précédent « Le problème à trois corps » qui est sur la photo.

*J’ai lu la version numérique. Je me suis aperçu après l’achat que l’ebook était dans mes archives cloudesques depuis longtemps.

bit.ly/Christian_Loverde

Partager :

cloverde

Prof de physique dans une autre vie. L'informatique, les réseaux sociaux, la cuisine, la photo et les Beatles m'occupent un peu. Webmaster amateur.

Voir tous les articles de cloverde →

Laisser un commentaire

En savoir plus sur Humm !

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading