Intuitio – Laurent Gounelle

Embarqué dans cette lecture sur un partage et conseil d’un proche. Au début je me suis dit « qu’est-ce que tu vas faire dans cette galère ? ».

La science, physique, qui m’a accompagnée depuis le lycée et la fac, me laisse froid devant toutes les théories fumeuses de phénomènes inexpliqués, de sciences parallèles, non scientifiques donc, même si je respecte les croyances des autres. Donc j’y suis allé à reculons.

Je suis un grand fan de Philip K. Dick et il n’y a pas de paradoxe avec ce qui précède.

Résumé
Timothy Fisher, jeune auteur de polar, mène une vie tranquille dans une rue du Queens à New York, avec son chat Al Capone. Quand deux agents du FBI se présentent à sa porte pour lui demander de les aider à arrêter l’homme le plus recherché du pays, il croit d’abord à une plaisanterie. Mais après un moment de rejet, il finit par accepter leur étrange proposition : rejoindre un programme secret visant à former des intuitifs, des personnes capables d’accéder à volonté à leurs intuitions.
D’abord sceptique, Timothy, qui croyait avoir une existence banale, découvre que le monde cache des possibilités insoupçonnées.
Il se retrouve embarqué dans une course contre la montre qui le conduit à apprivoiser ce pouvoir méconnu mais accessible à tous, un pouvoir qui nous montre la vie telle qu’elle est véritablement : extraordinaire.
Un thriller initiatique au suspense aussi original qu’haletant qui vous conduira à découvrir le pouvoir le plus fascinant qui soit : le vôtre.

Nouveautés dans les livres policiers

Impressions
Au deux tiers du livre, ça commence à bouger et difficile de s’arrêter.
Même si on est sceptique sur le thème de l’histoire : l’intuition, on se laisse emporter par le suspens.
Quand il aborde l’île avec le l’hôpital abandonné on commence à avoir des doutes sur le rôle de Anne… effet voulue par l’auteur ?
Après avoir fini la lecture :
Je dois dire que, malgré mon scepticisme par rapport à l’intuition, je me répète, j’ai eu du mal à lâcher le livre qui commence lentement et s’accélère, je ne me souviens pas quand exactement. Grande accélération après la visite de l’île à l’hôpital abandonné. Dans mes notes en cours de lecture j’avais dit 2/3 du livre.

Passage que j’ai eu envie de noter
Quand on vit dans l’incertitude, le plus sage est d’avoir confiance. Confiance dans la vie, confiance en soi, en sa bonne étoile…
S’inquiéter ne sert qu’à nous couper de l’accès à nos ressources, abîmer notre santé, et rendre notre compagnie désagréable aux autres. La confiance est la clé de voûte de notre équilibre, de notre force, de notre capacité à rebondir. Avoir confiance même quand tout semble perdu, qu’on ne voit pas l’issue, et que l’avenir semble aussi bouché qu’un ciel de novembre.

bit.ly/Christian_Loverde

Partager :

cloverde

Prof de physique dans une autre vie. L'informatique, les réseaux sociaux, la cuisine, la photo et les Beatles m'occupent un peu. Webmaster amateur.

Voir tous les articles de cloverde →

Laisser un commentaire

En savoir plus sur Humm !

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading