Communication avec vos contacts connus

Dans un précédent article et atelier informatique j’ai indiqué comment repérer le phishing.
Développons par des exemples.

Méthode de la boîte dédiée
Si vous avez plusieurs boîtes mail, utilisez l’une d’entre elle pour vos achats en ligne par exemple.
Ainsi, si vous êtes inscrit sur Amazon avec tartem@pion.fr, vous saurez immédiatement qu’il s’agit de phishing si Amazon communique avec vous sur tartempion@proton.com
Mais au bout d’un nombre important d’inscription, il y a un risque de se mélanger les pédales.

Déchiffrage de l’envoyeur
Examiner les détails de l’email de l’envoyeur permet aussi de déceler rapidement les mails frauduleux. En notant au passage que les pirates sont de plus en plus efficaces et créent des adresses mails qui sont très proches de vraies adresses, à se casser le nez.

Création d’un contact
La méthode évoquée au début est tout de même la plus sûr même si sa mise en place est moins simple.

Exemple de contacts

À partir d’une réception de mail sûre, un retour immédiat après une inscription ou un achat par exemple, on crée un contact.

Boîte de réception de la messagerie

Le contact est défini par son mail et une image. Cette image peut être le logo de la société trouvé par une recherche d’images ou une image symbole.

Exemples
Amazon, logo facile à trouver.

Laboratoire de radiologie sans logo.

Note
La communication avec une société peut avoir plusieurs interlocuteurs. Il faudra alors ajouter les adresses des autres.

bit.ly/Christian_Loverde

Partager :

Laisser un commentaire